🎁 En ce moment, la livraison à domicile est OFFERTE à partir de 50€ d'achat ! 🎁 💌 Profitez de -10% de réduction sur votre 1ère commande en vous abonnant à la newsletter ! J'en profite 💌

3 astuces pour savoir si vous avez encore faim

3 astuces pour savoir si vous avez encore faim

Il est souvent difficile de savoir s’arrêter de manger lorsque nous sommes rassasiés. Nous sommes coupés de nos sensations et mangeons ce qui se présente devant nous sans se soucier de nos réels besoins et des signaux que nous envoie notre organisme.

La plupart du temps, c’est quelques minutes après le repas que nous nous rendons compte que notre ventre est trop rempli. 

Dans cet article, nous allons donc voir comment se reconnecter à cette satiété et la ressentir. 

La satiété 

La satiété est une sensation physiologique comme la faim. C’est l’état où l’organisme a reçu assez de nourriture (c’est-à-dire d’énergie) pour répondre à ses besoins. Les cellules envoient un message au cerveau par le biais de l’hormone Leptine. Puis, il nous envoie le signal de satiété pour nous dire d’arrêter de manger, car il est rassasié.

Les signaux varient d’une personne à l’autre et la satiété est beaucoup plus difficile et subtile à ressentir que la faim. 

Vous ne pourrez la ressentir que si vous mangez lorsque vous avez faim. Si vous n’avez pas faim, votre organisme vous lance déjà les signaux de satiété donc si vous mangez vous ne ferez pas la différence. Votre première mission est de ressentir votre faim.

Le repas est un moment important pour votre organisme, ne vous laissez pas distraire par votre portable, par la télévision, par un livre… Ces stimulus extérieurs vous couperont de vos sensations.

Nous allons voir 3 astuces pour travailler sur sa satiété.

  • Déguster

Durant vos repas, manger avec tous vos sens et utilisez-les dans ce sens :

- La vue

- L’odorat 

- Le touché (texture)

- L’ouïe

- Le goût

Prenez du temps pour mâcher vos aliments et les savourer.  Si vous faites un repas en suivant ces conseils, vous vous rendrez compte que vous avez mangé moins que d’habitude. Et bizarrement, vous n’aurez plus du tout faim ! Ça, c’est la satiété.

Cet exercice vous permet de renouer avec vos sensations alimentaires et d’être à l’écoute de votre corps. L’action de manger ne doit pas être contrôlée par notre esprit, c’est une nécessité biologique pour que notre corps ne manque jamais d’énergie. Ce qui veut dire que lorsque vous suivez un régime, ou que vous définissez une quantité de nourriture, vous êtes coupés de vos sensations, donc de vos réels besoins. 

  • Laissez-en dans votre assiette

Pendant une  semaine ou deux, essayez de laisser une bouchée ou une gorgée de chaque aliment que vous mangez ou buvez. 

Cet exercice est souvent très difficile. Je ne sais pas pour vous, mais moi, on m’a toujours dit de finir mon assiette pour ne pas gaspiller. Ces réflexes viennent souvent de nos grands-parents qui ont eu peur de manquer pendant la guerre. Il était impensable pour eux de ne pas finir leur assiette car ils ne savaient pas s’ils auraient de quoi manger le lendemain. Cette habitude a été transmise à nos parents, puis aux autres générations.

Je vous rassure, je ne suis absolument pas pour le gaspillage,  vous pouvez garder les restes pour un autre repas.

Cet exercice a plusieurs effets positifs :

- Reprendre le contrôle de votre alimentation et limiter l’effet de la boulimie

- Décliner plus facilement de la nourriture dans les moments où vous n’avez pas réellement faim

- Aider à définir la quantité de nourriture dont vous avez réellement besoin

- Arrêter  le côté "automatique" de finir votre assiette sans réfléchir. Vous vous reconnecterez à votre sensation de satiété

 

  • Posez-vous les bonnes questions

Comme pour la faim, vous allez devoir pratiquer l’introspection en vous posant les bonnes questions. Souvenez-vous que pour que ça fonctionne, vous devez commencer votre repas en ayant faim.

Posez-vous plusieurs fois ces questions durant votre repas : 

- Est-ce que si l’on me retire mon assiette, je suis énervé(e) ? 

- Est-ce que mon plat est aussi bon qu’au début du repas ? Est-ce que j’en ai encore vraiment envie? 

- Est-ce que mes pensées s’envolent pour se concentrer sur autre chose que mon repas ? 

- Est-ce que je prends autant de plaisir à manger qu’au début du repas ? 

Si vos réponses sont « oui », alors vous avez encore faim, si vos réponses sont « pas vraiment » ou « non » vous êtes rassasié(e).

Vous pouvez aussi le sentir au niveau de votre estomac. Lorsqu’on sent que notre estomac est rempli, cela signifie que nous avons déjà trop mangé !

Testez ces méthodes et donnez-moi vos retours en commentaire.

Bien sûr, de temps en temps, nous mangeons bien plus que ce dont notre corps a besoin. En aucun cas, cela n'est une faute ou un mauvais point. Absolument pas ! Il est normal de se faire plaisir. Ce qui est intéressant ici, c'est d’apprendre à écouter son corps, et à comprendre ce qu’il nous dit. Ainsi, vous serez en bonne santé, en pleine forme, et vous pourrez profiter de votre vie à 100% sans restriction ni contrainte !

Ajouter un commentaire

Partager l'article

Articles en relation