Pourquoi les régimes ne fonctionnent-ils pas ?

Pourquoi les régimes ne fonctionnent-ils pas ?

Ce sujet me tient à cœur. Je vais essayer d’être concise même si j’ai envie de dire des milliers de choses!

Qui n’a pas fait un régime dans sa vie ? Qui en a été satisfait ? Sur long terme ? Qui n’a pas subi l’effet yoyo ? Je connais par cœur les réponses à chacune de ces questions. Surtout, ne culpabilisez pas, car c’est pareil pour tout le monde. Ensemble, nous allons comprendre, en abordant différents points, pourquoi un régime est voué à un échec certain.

  • La société

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je voudrais que vous lisiez ceci !

Parlons un peu de notre société. D’un côté, elle nous pousse à la consommation alimentaire et à la suralimentation avec les publicités, les supermarchés et de l’autre elle nous dit à quel modèle nous devons ressembler. Malheureusement pour nous, ce modèle est mince. Nous sommes d’accord qu’il y a une légère contradiction.

Certaines entreprises l'ont très bien compris, et se régalent (financièrement parlant) en nous vendant des régimes, des produits et des recettes incroyables pour maigrir. Juste quelques chiffres pour prendre conscience de l’ampleur de cette industrie : en 2018 les recettes annuelles mondiales sont de 303,81 milliards USD, avec une croissance annuelle de 6,9%. Nous ne parlons pas de millions, mais bien de milliards.

Nous, nous voulons être minces coûte que coûte alors nous croyons en la bienveillance des entreprises qui nous vendent du rêve. Posez-vous une seule question : si les régimes fonctionnaient, pourquoi recommenceriez-vous tous les 6 mois ? Pourquoi tout le monde autour de vous est-il dans le même cas que vous ? Et pourquoi tous les ans, les entreprises font-elles de plus en plus d’argent ?

  • Votre poids est défini par votre cerveau

Eh oui, celui qui gère votre poids est votre cerveau. Ce n’est pas un poids au hasard qui arrive comme ça du jour au lendemain. Il est défini par votre concentration d’insuline et la résistance de vos cellules à l’insuline. Plus votre taux d’insuline est important avant d’envoyer un signal à vos cellules et plus votre « poids de consigne » est important pour votre cerveau. Le poids de consigne est le poids qui va être défendu coûte que coûte par votre cerveau, car pour lui, si vous ne faites pas ce poids vous êtes en danger pour votre santé. Il n’a pas conscience du surpoids. 

  • Le régime dans tout ça !

Maintenant que vous savez ça, vous allez facilement comprendre la suite qui se déroule en quatre phases.

Du jour au lendemain, vous commencez votre régime et vous diminuez vos repas de moitié. 

Première phase, le bonheur

Le cerveau au début n’a pas le temps de réagir. Votre corps puise dans ses réserves et vous perdez du poids rapidement. Vous êtes aux anges.

Deuxième phase, la bataille

Le cerveau commence à se rendre compte de quelque chose, il s’alerte, car son poids n’est plus le bon et pour lui c’est synonyme de danger. Il commence à mettre gentiment des solutions en place (sensation de faim, des envies soudaines, de la fatigue) pour vous faire craquer. Votre poids continue légèrement de diminuer. Vous arrivez à continuer votre régime, car vous perdez encore du poids, donc vous êtes plus que motivé. Avec une petite frustration sur votre numéro de balance, car il ne descend plus si vite. Donc vous allez sûrement diminuer encore plus vos calories.

Troisième phase, la descente aux enfers

Le cerveau est en état d’urgence. Il va remonter votre poids (question de survie, vous vous souvenez). Comment faire ? Il va diminuer votre métabolisme de base. Ok, mais concrètement, ça veut dire quoi ? Il va mettre toutes vos fonctionnalités en mode économie d’énergie pour pouvoir garder le peu de calories que vous lui fournissez, les stocker et retrouver son poids ! Les conséquences sont très désagréables. Vous aurez froid, très faim, serez impatient(e), énervé(e), triste, vous n’aurez aucune énergie, impossible de vous concentrer… Et pour couronner le tout, pendant cette période, vous ne perdrez plus de poids, vous penserez que c’est de votre faute (notre amie la culpabilité est de retour) et vous voudrez encore diminuer vos calories.

Quatrième phase, l'inévitable craquage 

Même quelqu’un de surhumain ne pourrait pas tenir. Malgré ce que les gens peuvent vous dire, ce que votre diététicienne vous répète, cette phase est inévitable si vous suivez la voix du régime.

Vous craquez, vous mangez de tout, n’importe comment, dans des proportions démesurées, vous êtes complètement coupé(e) de votre corps, de vos sensations. Vous cherchez juste à combler toute la frustration que vous venez de vivre dans la peur de devoir repasser par là. Votre poids remonte très vite et même plus qu’au début. L’effet yoyo dans toute sa splendeur ! Vous avez tellement amené de nourriture en très peu de temps que votre concentration d’insuline a éclaté et votre poids de consigne est maintenant un nouveau poids de consigne plus haut que le précédent !

Bienvenue dans le monde du régime.

J’espère que vous l’aurez compris, le régime n’est pas une solution ! Si nous vous disions que vous avez juste à vous connecter à vos sensations de faim et de satiété pour maigrir, le chiffre annuel des entreprises ne serait pas le même… Car vous êtes la solution !

Regardez les études menées sur les régimes et vous verrez que les résultats sont catastrophiques. Sur tous les sites de régimes, nous voyons des gens qui perdent du poids au moment du régime, nous ne les voyons jamais 1 an après. 

Donc, s’il vous plaît, arrêtez les régimes pour votre bien-être physique et mental !

En conclusion, je vous dirais que le jour où vous lâchez prise, où vous vous accepterez comme vous êtes, toute la pression s’envolera et votre corps se reconnectera à vos sensations de faim et de satiété. Bien sûr, ce processus se fait sans balance, et sans se préoccuper de votre poids. Mangez quand vous avez faim sans rien calculer et arrêtez quand vous êtes rassasié(e). Au bout d’environ 6 mois, vous aurez atteint votre poids de forme. Celui qui correspond à votre corps, à votre morphologie. Aimez-vous et respectez-vous comme vous êtes. L’autre solution est de se battre à vie contre vous-même, de vous décevoir et de vous culpabiliser continuellement. Et si vous souhaitez un corps plus « fit », mettez-vous au sport. Avec ces deux solutions, vous n’aurez jamais été aussi bien dans votre corps !

N’hésitez pas à me donner vos retours d’expérience sur vos régimes ! 

Prenez soin de vous.

Ajouter un commentaire

Partager l'article

Articles en relation